Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

17 juin 2024

Suivez-nous

EDE défend son patron Claude Joseph : Sur la responsabilité pénale de l’ex Premier ministre

ByLe Quotidien 509

28 février 2024
Claude Joseph

Le comité directeur départemental de l’ouest du parti politique « Les Engagés pour le Développement » a rejeté l’ordonnance du juge Walther Wesser Voltaire qui inculpe le coordinateur stratégique du parti dans l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse.


Lors d’une conférence de presse, le mardi 27 février 2024, le secrétaire départemental du parti Ede estime que cette ordonnance constitue une persécution politique contre l’ancien premier ministre Claude Joseph.


Le leader politique qui dénonce ce qu’il appelle l’instrumentalisation de la justice contre tous les citoyens engagés dans la lutte anti gouvernementale n’entend pas abandonner la bataille pour continuer de réclamer le départ d’Ariel Henry de la Primature.

Dans son ordonnance publiée le 19 Février sur le média Ayibopost, le juge décrit ainsi les responsabilités de l’ex PM ai.

Sur la responsabilité pénale de l’ex Premier ministre Claude JOSEPH 

Attendu qu’alors que les assassins du Président Jovenel MOЇSE courraient encore les rues et le corps sans vie de ce dernier pataugeait dans un amas de sang en attente de constat légal et de l’intervention de la police scientifique, l’ancien Premier ministre Claude JOSEPH s’est contenté de déclarer dans son message à la nation que tout était sous contrôle appelant ainsi le peuple au calme ; 

Attendu que lors des attaques lancées contre la résidence du Président Jovenel MOЇSE, la préoccupation première de l’ancien Premier ministre Claude JOSEPH était la sécurité de sa personne tant et si bien qu’il somma l’ancien Commandant en chef Léon CHARLES de prendre des dispositions nécessaires en vue de le protéger plutôt que lui demander de le faire accompagner par une escorte pour se rendre sur les lieux où le chef de l’État se trouvait piégé ; 

Attendu qu’il résulte du témoignage du Premier ministre Ariel HENRY en date du mardi 26 décembre 2023 que dès le samedi 03 juillet 2021, feu Son Excellence Jovenel MOЇSE fit venir chez lui l’ex Premier ministre Claude JOSEPH pour lui présenter son nouveau Premier ministre tout en lui demandant de passer la charge à ce dernier ; 

Attendu que pourtant, le Président une fois assassiné, l’ancien Premier ministre Claude JOSEPH s’est emparé du pouvoir en apprenant au tout nouveau Premier ministre nommé que le président n’avait pas eu le temps d’installer, qu’il allait organiser en la circonstance un CSPN spécial en tant que Premier ministre ; 

Attendu que dans la même veine, le témoignage de l’ancien Secrétaire Général du Palais National monsieur Lyonel VALBRUN recueilli en notre Chambre d’Instruction Criminelle en date du jeudi 16 novembre 2023 révèle qu’il a subi de fortes pressions de la part de l’ex-première dame Marie Étienne Martine Joseph MOÏSE, à l’effet de mettre le bureau du Président de la République à la disposition de l’ancien Premier ministre Claude JOSEPH qui en avait besoin pour organiser un Conseil de ministres ; 

Attendu que l’examen des données de l’enquête fournit des charges concordantes et des indices suffisants de complicité de l’ex Premier ministre Claude JOSEPH de l’assassinat du Président Jovenel MOЇSE, pourquoi renvoi sera ordonné contre lui. “

La Rédaction