Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

25 juin 2024

Suivez-nous

Candidat à la Primature, le sociologue Daniel Supplice évalue ses chances

14 mai 2024

L’ancien ministre des haïtiens vivant à l’étranger, Daniel Supplice, se dit prêt à servir Haïti. Il affirme avoir été interpellé par de nombreux jeunes qui soutiennent sa candidature au poste de premier ministre. Daniel Supplice estime qu’il dispose d’atouts faisant de lui un sérieux prétendant à la Primature.

D’abord, affirme-t-il, à l’émission « Le Point » sur Radio Télé Métropole, il remplit les critères d’éligibilité. Je suis un haïtien authentique, je n’ai jamais renoncé à ma nationalité et je m’acquitte régulièrement de mes redevances envers le fisc, avance l’ancien ambassadeur en Belgique et en République dominicaine.

De plus, il affirme n’avoir pas d’amis lavalassiens, duvalieristes, fignoliste ou autres mais des amis tout court, pour souligner sa capacité à dialoguer avec tous les secteurs. Il affirme se sentir à l’aise dans différents milieux, qu’il soit modeste ou de la haute société.

Daniel Supplice évoque aussi son long parcours dans la fonction publique et sa proximité avec les jeunes. « Pour réussir, il faut de la compétence et de l’expérience et ce sont des atouts que je possède », clame haut et fort le sociologue.

Comme tout le monde, Daniel Supplice pense que le rétablissement de la sécurité est primordial. Cependant, il admet n’avoir aucune expertise en la matière. Toutefois, il y a des haïtiens qui ont fait des études et qui ont de l’expérience en matière de sécurité, il faut les mettre à profit et au service du pays, a-t-il dit.

Pour Daniel Supplice, c’est la composition de son équipe qui fera la différence et qui donnera les résultats escomptés.

Le renseignement est également fondamental dans un pays comme le nôtre. Aussi, il est essentiel d’avoir des renseignements sur les étrangers qui sont dans nos murs, estime l’ex-ambassadeur.

Il évoque également les autres problèmes auxquels le pays est confronté. Les universités, les écoles, les hôpitaux contraints de fermer leurs portes ou qui fonctionnent au ralenti.

Le travail à abattre est énorme et, en plus de la bonne volonté, il faut des compétences et de l’expérience pour les affronter, préconise M. Supplice.

S’agissant du Conseil présidentiel, Daniel Supplice demande à ses membres de prendre en compte la dimension historique de leur mission. C’est le conseil et non les conseillers pris individuellement, qui assure la présidence. Aussi, il demande aux membres du CPT de faire preuve d’abnégation et de diriger le pays en « bon père de famille ».

Le Conseil Présidentiel de transition a lancé un appel à candidature pour le poste de Poste de Premier ministre du pays. Des structures ont commencent à soumettre des noms. Si REN a fait choix de Garry Conille, LAPEH est sur le point de choisir son Coordonnateur Anacacis Jean Hector. Gerald Germain est parrainé par LANSE-Haïti, une structure membre de l’ISC. L’actuel PM a.i, Michel Patrick Boisvert, pourrait être désigné par l’une des structures représentées au CPT, nous confirme une source crédible proche du gouvernement.

La Rédaction

Partagez ceci avec vos proches: