Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

25 juin 2024

Suivez-nous

Si je peux le faire pour ma dame, pourquoi pas ma fille

25 mai 2024
@passeportsante

Pour les grandes occasions, anniversaire et nouvel an par exemple, j’aime beaucoup inviter ma fille à prendre des vacances avec moi et tisser, du coup, des souvenirs indélébiles. Il m’est toujours agréable de passer du temps avec elle et nous récréer, profiter de la plage, la piscine et toutes les commodités de la place. Un soir, à sa fête, elle voulait diner à un restaurant italien. Le local n’était pas disponible, sauf si je payais en plus pour un service « romantique » en plein air. Naturellement, j’ai hésité, ne voulant pas faire trop et tomber dans l’excès. A la fin, je me suis résolu à payer la surcharge en me disant que si je peux le faire pour ma dame, pourquoi pas ma fille. C’est ainsi que nous avions eu notre premier diner en tête à tête, ce fut merveilleux.

Elle était contente, j’étais heureux, à un point tel que j’ai imprimé l’une des photos de cette soirée sur du canevas que j’expose fièrement dans mon salon. Tout ceci est pour soutenir que les parents ne doivent pas hésiter, quand l’occasion se présente, de faire plaisir aux enfants et les inviter, comme des adultes, au restaurant et partout qui soit joli et de bon goût. Les enfants qui auront été exposés à ces traitements comprendront mieux, à l’âge adulte, certaines convenances et surtout, ils seront mieux armés pour déceler ce qu’ils recherchent de ce qu’ils ne veulent pas ou plus, dans le cadre de leurs propres relations.

A un autre niveau, les parents doivent se préparer mentalement et permettre aux enfants de sortir et créer leurs propres petits moments au restaurant avec des copains. Je sais que la plupart des parents sont très protecteurs, quelquefois un peu trop, il leur est difficile d’accepter que les enfants sortent seuls. Là encore, c’est inévitable. Les enfants doivent sortir et pratiquer à l’extérieur ce qu’ils auront appris de leurs parents à l’intérieur. Les garçons doivent pouvoir se montrer galants et attentionnés : ouvrir la portière de la voiture et permettre à leurs cavalières de s’asseoir, tenir la porte du restaurant quitte à y pénétrer avant, aider les dames à s’asseoir à table en tirant les sièges, s’empresser de prendre la note et l’honorer quand elle est présentée, etc. Les filles, autant que possible rendront la pareille aux gars : ouvrir la portière de l’intérieur de la voiture pour le cavalier, ne pas choisir les plats les plus couteux, offrir de partager l’addition, etc. Naturellement, cette liste de comportements bienséants n’est pas complète. Les parents auront toujours quelque chose à apprendre aux enfants, c’est ainsi que devenus adultes, ils pourront démontrer un certain niveau de savoir-vivre qui ne courre pas les rues.

Le restaurant, et tout ce qui vient avec, ne constitue pas moins qu’un art. Il est important que les parents s’en rendent compte pour ne pas négliger cet aspect de l’éducation des enfants.

A sortir prochainement : l’habit

Si vous aimez la rubrique, partagez-là. Le cas échéant, partagez-la quand même. Il se peut que quelqu’un y trouve matière à réflexion.

Au plaisir de servir…

Patrick G. Volcy |

Partagez ceci avec vos proches: