Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

22 juin 2024

Suivez-nous

Se vêtir est nécessaire, s’habiller est un art : Rubrique sur la parentalité

ByLe Quotidien 509

9 juin 2024
https://www.ohmymag.com/news/insolite/elle-habille-sa-fille-de-2-ans-comme-une-adulte-et-recoit-de-vives-attaques_art157865.html

La semaine dernière, nous avons entamé des réflexions sur l’habit et nous avons convenu que ce n’est pas ce le prix ou le confectionneur de nos vêtements qui nous donneront de l’allure, pas du tout. C’est nous autres qui portons ces vêtements qui les mettrons en valeur par le style que nous affichons, notre attitude et les bonnes techniques. En matière de tenue vestimentaire, il faudra comprendre que désormais, la règle est dans l’agencement et l’effet ensemble. Certaines pièces peuvent être ordinaires seules, mais ensemble, elles produisent un bel effet. Tout comme un accessoire ou un bijou quelconque peut changer une tenue complètement. Certaines couleurs ne sont pas nécessairement jolies l’une à côté de l’autre, n’empêche qu’elles peuvent être agréablement agencées pour une tenue réussie. A ce niveau, si vous en avez l’audace et la force de caractère, il ne faudra pas craindre, de temps en temps, de sortir des conventions pour oser, créer un « bold statement » tout comme une signature. Encore que tout cela doive se révéler de bon gout, avec une bonne vision de l’effet d’ensemble.  

A un autre niveau, souvent je vois les parents et les enfants s’enliser dans la question de Tenue de Ville, du coup, je voudrais apporter quelques précisions là-dessus. La Tenue de Ville est avant tout une tenue de circonstance, pour les grandes occasions, à la limite formelles. Cette tenue concerne principalement l’homme. Elle se compose d’un pantalon, d’une chemise, d’une cravate, d’une veste, en plus des chaussures, chaussettes et du ceinturon. La Tenue de Ville ne peut pas se réaliser en manquant pas même un seul un élément de la liste ; le cas échéant l’on tomberait dans le décontracté. Quand l’homme est en tenue de ville, dépendamment de la circonstance, la dame portera un tailleur, une robe de cocktail ou de soirée. Naturellement, les couleurs et les modèles peuvent varier selon la saison, le cadre, les liens de parenté, le rôle de la personne, etc. Avec l’américanisation du monde actuel, tout ceci peut ne pas être évident, les règles demeureront cependant.

Quelles que soient les tendances en termes de mode, la tenue de ville restera inchangée. Les parents auront tout aussi intérêt à encadrer les enfants à ce niveau, les non parents et les plus jeunes peuvent apprendre de tout cela également. Je trouve cela regrettable que sous couvert de la mode, on ne respecte plus rien, les convenances disparaissent peu à peu laissant libre cours à la désinvolture et au choc qui viennent avec l’accoutrement d’aujourd’hui.

Autre chose, il faut habiller les enfants comme des enfants. Ils auront toute la vie pour se parer des vêtements d’adultes. C’est triste de voir les enfants vêtus comme des adultes, quelquefois même sur des talonnettes pour les fillettes qui ne savent même pas encore marcher convenablement. Il faut bien permettre aux enfants de jouir de leurs enfances sans se soucier de l’aspect sexy de l’habillement qui ne devrait pas être de leur prérogative.

Se vêtir est nécessaire, s’habiller est un art auquel les enfants doivent être exposés très tôt.

A sortir prochainement : L’habit 3

Si vous aimez la rubrique, partagez-là. Le cas échéant, partagez-la quand même. Il se peut que quelqu’un y trouve matière à réflexion. 

Au plaisir de servir…

Patrick G. Volcy

Partagez ceci avec vos proches: