Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

25 juin 2024

Suivez-nous

Kidnapping, réponse d’un lecteur suite à l’article titré : Analyse juridique des entités formant le Conseil présidentiel : Une radiographie d’entités Kangourous

8 avril 2024
https://x.com/MakyavelStudios/status/1768758639110525140

A la rédaction de Quotidien 509
« L’ère du Kidnapping : Stratégie du kidnapping du pouvoir par le Conseil Présidentiel de Transition »

Mesdames/Messieurs, permettez-moi de vous féliciter pour votre travail et la qualité des articles publiés. Je vous lis avec assiduité et intérêt. Je m’en voudrais de ne pas vous écrire pour partager aussi mes réflexions sur ce sujet d’actualité qui va hypothéquer l’avenir du peuple Haïtien.

Votre analyse juridique a suscité ma curiosité. Juriste et politologue j’ai été fouiller les archives de l’Accord de Montana, sa genèse et son évolution. Je souhaite partager mon texte avec vos lecteurs si possible.

L’ère du Kidnapping ; Stratégie du Kidnapping du pouvoir par le Conseil présidentiel : Haïti a été Kidnappé par les Gangs, Ariel Henry a été Kidnappé par ses amis de l’International, le Conseil Présidentiel a décidé lui aussi de Kidnapper le pouvoir. Les citoyens haïtiens paieront quand même la facture ou mieux LA RANÇON.

Pour faire court, voulant se mettre en opposition à Ariel Henry, plusieurs partis politiques et secteurs de la vie nationale ont décidé de se réunir autour d’un accord de gouvernance. Une initiative qui a pris sa source, du vivant du Président Jovenel Moise, dans les jardins de la Radio Kiskeya avec un texte-proposition de Lionel Trouillot.

Mais chemin faisant, plusieurs partis et secteurs socio-économiques, signataires de Montana ont décidé de se métamorphoser et se disséquer en plusieurs entités dont : Collectif 30 janvier, Compromis historique, Accord du 21 Décembre et des partis comme Fanmi lavalas, pitit Desalin, tous transfuges stratégiques de la grande bulle MONTANA.

Qu’est devenu en réalité aujourd’hui l’Accord de Montana ? Quelles entités et personnalités constituaient l’Accord de Montana?
OPL, MOPOD, RDNP, PITIT DESALIN, SDP, UNIR, FANMI LAVALAS, PHTK ET ALLIES, PEN, INIFOS, OPERASYON TET ANSANM-FND/RSD, MATRIS LIBERASYON-CONACOM DU RENOUVEAU, , ANFOS-MOLHA, KONBIT, PADEM,RPH, ASO/PPRN, ANTANT POU TRANZISYON KOUPE FACHE, FPP (RASIN KAN PEP, AKAO, KONTRAPEP), IPAM-MTC pour citer les 21 regroupements politiques et partis politiques de l’Accord du 30 Aout ou Accord de Montana.

Dans le Collectif 30 Janvier, on retrouve en effet OPL, MOPOD, PITIT DESALIN, PHTK, UNIR. (également signataires de MONTANA). Le GREH et LAPEH viendront par la suite.

Le Secteur économique représenté par la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Haïti et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, est aussi représenté dans l’Accord du 21 décembre créant le Haut conseil de transition (HCT) et est aussi membre du HCT à coté de Madame Myrlande Manigat (RDNP), Calixte Fleuridor (secteur religieux) et de Laurent Saint Cyr pour le secteur économique.

Contrairement à ce qui circule “le mandat du HCT et du OCAG ne prend pas fin le 7 février 2024, mais expire dès qu’un gouvernement nouvellement élu entrera en fonction “ selon ce qui est publié dans le journal officiel “Le Moniteur”. LE HCT RESTE EN FONCTION MEME APRES LA FIN DU MANDAT DE ARIEL HENRY LE 7 FEVRIER 2024.

Cette précipitation de Laurent Saint Cyr pour abandonner aussi rapidement le HCT en tant que “représentant” du Secteur des Affaires au sein du HCT, voire en tant que représentant du Montana aussi dans HCT (étant donné que le secteur des affaires est aussi dans Montana) se révèle suspecte.

Plus loin effectivement, on verra que Laurent Saint-Cyr et Maryse Narcisse de Fanmi Lavalas ont signé conjointement avec Montana un consensus de sortie de crise.

Il faut primordialement se rappeler que l’accord du 21 décembre 2022 a pris aussi naissance dans une ambiance politique particulière où le chef de gang Jimmy Cherizier “Barbecue” avait affirmé son opposition à Ariel Henry, où madame Helene Lalime (chef du BINUH) en fin de mission devait presenter au Conseil de Sécurité un accord de gouvernance entre les acteurs haïtiens et surtout où certains pays de la communauté internationale dont notre cher Canada et les Etats-Unis avaient décidé d’appliquer des sanctions à des acteurs de l’élite politique et économique. L’ambassadeur du Canada avait clairement informé sur Magik 9, que les sanctions ont permis aux acteurs de se mettre ensemble, d’où les signatures aux bas du document de l’Accord du 21 Décembre 2022. Sans doute, pour ne pas être sanctionnés, ils ont tous signé. Madame Helene Lalime du BINUH, M. Sebastien Carrière du CANADA, M. Eric Stromayer des USA sont repartis dans leur mission mais les accords restent scellés (Scripta manent).

Si on doit donc faire une analyse politique de cette imbrication des entités, étant donné qu’effectivement nulle part il n’y a de document écrit qui les désengage l’une vis-à- vis de l’autre notamment de la structure dit Accord de Montana, ce qui justifie ce que le journal “Quotidien 509” appelle « ENTITÉS KANGOUROUS », on pourrait se demander s’il ne s’agit pas en fin de compte d’une stratégie de tous les acteurs de l’Accord de Montana pour s’approprier du pouvoir et renverser Ariel Henry. Tout en reconnaissant que ce dernier n’a effectivement eu aucun leadership pour diriger le pays et s’est laissé humilier par le président dominicain Luis Abinader. Il est tout aussi intéressant de signaler le machiavélisme et la supercherie des protagonistes du CONSEIL PRÉSIDENTIEL.

Les partis politiques, regroupements politiques ou secteurs qui ne font plus partie de Montana doivent se positionner et mettre bas les masques pour le respect de la Nation. Qui composent Montana aujourd’hui on se demande? S’agit-il aujourd’hui des 6 membres du Bureau du Suivi ?

Pour creuser les réflexions, on comprend aussi pourquoi, des petrochallengers, membres de l’accord de Montana ont combattu avec acharnement Madame Dominique Dupuy, unique femme lors dans ce conseil en gestation et représentante de EDE/RED et Compromis historique. Conséquemment ces structures connues comme “les jovenelistes” étaient les seuls à ne pas être membres dans l’équipe de Montana.

Cette stratégie de Kangourous pour répéter l’autre a conduit à la déclaration de la Caricom qui donnera naissance au Conseil Présidentiel et remettra la gestion du pays à l’équipe de Montana (par personnes et structures interposées). C’est tout simplement du Génie politique et ces acteurs se révèlent de vrais disciples de Machiavel même avec leur faux manteau de Saint-Augustin.

Le peuple haïtien attend au Carrefour.

Jean François Jeannot
Canada

lire aussi le : Analyse juridique des entités formant le Conseil présidentiel : Une radiographie d’entités Kangourous

Partagez ceci avec vos proches: