Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

24 juin 2024

Suivez-nous

OCHA-ONU fait état de l’impact des manifestations sur la réponse humanitaire

8 février 2024 , ,
odelyn Joseph - Rfi

L’Office de la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies – OCHA – informe qu’au cours des trois derniers jours, Port-au-Prince, la capitale d’Haïti, et d’autres grandes villes ont été le théâtre de troubles et de violences populaires qui ont fortement perturbé les opérations humanitaires des Nations unies et des ONG. 

Cette situation a entravé l’accès aux services sociaux essentiels pour la population haïtienne. 

Les manifestations ont été marquées par des violences, des barrages routiers et des pillages, conduisant à des affrontements avec la police qui ont fait plusieurs blessés et morts, notamment à Port-au-Prince, Ouanaminthe et Mirebalais.

Les opérations humanitaires ont été suspendues ou ralenties, ce qui a eu un impact sur l’assistance prévue pour les civils, en particulier les personnes déplacées. 

L’accès aux sites de déplacés est difficile pour les partenaires humanitaires, et la distribution de l’aide humanitaire vers le sud est compromise par les difficultés d’accès au port.

Une organisation humanitaire a été pillée dans le département du Sud, ce qui entrave sérieusement ses opérations dans les jours à venir.

Impact sur la santé

  • Le Cluster Santé rapporte que l’Hôpital Université de la Paix à Port-au-Prince a pris en charge une dizaine de blessés.
  • Pour gérer la situation, un plan de contingence a été activé à l’Hôpital Université et à l’hôpital de Tabarre pour répondre aux éventuels afflux massifs de blessés.
  • Les blocages de routes par les manifestants et les restrictions de mouvements des personnes dont les travailleurs de la santé ont affecté l’accès aux services sanitaires par les populations.

Impact sur l’éducation

  • Depuis la mi-janvier 2024, les manifestations et protestations des populations ont conduit à la fermeture temporaire de plus de 1 000 écoles à travers le pays, notamment à Port-au-Prince et dans les zones urbaines de l’Ouest, Grand ’Anse, Nord-Est, Nippes, et Artibonite.

Impact sur la sécurité alimentaire

  • Les troubles ont affecté le commerce et les activités commerciales, y compris l’approvisionnement en produits alimentaires.
  • Selon une étude récente du Programme Alimentaire Mondiale, l’impact du blocage des routes vers le sud et les manifestations depuis plusieurs semaines ont entrainé une augmentation des prix du panier alimentaire de 23% dans le département du Sud et des Nippes. Environ 90 000 personnes à travers le pays ont été touchées par cette hausse des prix, limitant leur capacité à accéder aux produits de base. La poursuite des manifestations et des blocages pourrait davantage détériorer la situation alimentaire des populations.

Impact sur le transport

  • Les transports routiers et aériens ont été fortement perturbés, incluant l’annulation des vols humanitaires organisés par UNHAS ainsi que des vols commerciaux internes réduisant la capacité de déplacement des acteurs humanitaires et des populations.

Source : OCHA

Partagez ceci avec vos proches: