Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

13 juin 2024

Suivez-nous

Mandat d’amener contre Martine Moïse, Joverlein est sans Etat d’âme

ByLe Quotidien 509

30 janvier 2024 ,

Joverlein Moïse, le fils aîné du défunt président Jovenel Moïse est sans état d’âme suite aux informations selon lesquelles l’ex-première dame, Martine Moïse, sa belle-mère, ferait l’objet d’un mandat d’amener. C’est du moins ce qu’affirme son avocat, Me Patrick Florvilus.

Le dossier de l’assassinat du président Jovenel Moïse alimente les journaux et les conversations ces derniers mois.

En effet, on a appris que le juge d’instruction Walther Wesser Voltaire a demandé que plusieurs proches du président défunt soient envoyés au tribunal correctionnel pour complicité présumée dans l’assassinat de l’ex-chef d’Etat.

Parmi eux on retrouve l’ex-première dame Martine Moïse, l’ancien premier ministre Claude Joseph, l’ancien directeur général de la police Léon Charles, l’ex-ministre de l’intérieur Ardouin Zéphirin ainsi que le désormais ex-directeur général de l’Agence Nationale des Aires Protégées (ANAP) Jeantel Joseph.

Pour l’avocat de Joverlin, le fils aîné de Jovenel, son client est sans état d’âme. Il est favorable à toute action pouvant permettre d’identifier et de punir toutes les personnes impliquées dans l’assassinat de son père, Jovenel Moïse.

Joverlein a toujours été déterminé à trouver les coupables de ce crime odieux. Dans une entrevue donnée le 5 novembre 2021 sur Télé Métropole à l’émission Le Point, il avait même déclaré que son escorte personnelle a été attaquée ce même 7 juillet 2021. 

Le 2 Juillet 2023, Joverlein s’était mis à nu sur compte X (Twitter) pour déclarer : Ainsi, le 7 juillet prochain sera l’occasion pour moi et ma famille immédiate de continuer la célébration de la vie de mon père dans un cadre privé et solennel. Je ne peux en aucun cas risquer la présence de potentiels complices du lâche assassinat de mon père à un événement visant à honorer sa mémoire.

Il renouvelle sa confiance dans le juge d’instruction Walther Wesser Voltaire faisant remarquer que, parmi les différents magistrats instructeurs ayant travaillé sur le dossier Jovenel Moïse, c’est le juge Voltaire qui a le plus avancé.

La Rédaction