Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

14 juin 2024

Suivez-nous

L’opposant russe, Alexeï Navalny décède en prison : l’occident dézingue Vladimir Poutine

ByLe Quotidien 509

16 février 2024
AP/Pavel Golovkin,

Alexeï Navalny, opposant et adversaire numéro un du président russe Vladimir Poutine, est mort en prison et les réactions se multiplient. Vladimir Poutine est montré du doigt.

Alexeï Navalny purgeait une peine de 19 ans de prison dans l’Arctique pour extrémiste. Sa mort a été confirmée par les services pénitentiaires.

« Le prisonnier Navalny A.A. s’est senti mal après une promenade. Les causes de la mort sont en train d’être établies », ont-ils annoncé, soulignant que tous les gestes de réanimation nécessaires ont été pratiqués mais ils n’ont donné aucun résultat positif.

Les réactions se sont multipliées après l’annonce de la mort de Navalny. L’occident dézingue le président Vladimir Poutine.

Le président américain Joe Biden estime que Poutine est responsable de la mort de Navalny. Il se dit scandalisé par la mort de l’opposant qui, dit-il, était une voix puissante pour la vérité.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau qualifie Poutine de monstre, après l’annonce de la mort de Navalny. « C’est une tragédie qui rappelle au monde entier que Poutine est un monstre », a-t-il dit.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg, le chancelier allemand Olaf Scholz ainsi que le premier ministre britannique Rishi Sunak, ont tous accusé Poutine dans la mort de Navalny.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres réclame une enquête complète, crédible et transparente sur la mort de Navalny. Selon son porte-parole, Stéphane Dujarric, Guterres est choqué par les informations sur la mort de Navalny.

Parallèlement, les autorités russes mettent en garde contre toute manifestation « non autorisée » après l’annonce de la mort de Navalny.

La Rédaction

Avec France 24