Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

14 juin 2024

Suivez-nous

Le peuple Haïtien se déchaîne contre Ariel Henry : Jean-Charles Moïse et Guy Philippe sur le macadam

ByLe Quotidien 509

6 février 2024
Afp

Des milliers de citoyens ont encore manifesté ce mardi à Port-au-Prince et dans plusieurs villes de province pour exiger le départ du premier ministre Ariel Henry.

A Pétion-Ville, des centaines de personnes ont gagné les rues à l’appel du leader du parti PITIT Dessalines. L’ex-parlementaire et ancien candidat à la présidence réaffirme sa volonté de mener jusqu’au bout la lutte en faveur du départ du premier ministre Ariel Henry.

Il invite la population à rester mobilisée pour contraindre le premier à rendre le tablier.

Parallèlement, on a aussi signalé la présence de l’ancien sénateur élu et ex-chef rebelle Guy Philippe à Pétion-Ville. Ce dernier a, lui aussi, renouvelé sa volonté de mener à terme ce qu’il appelle « la révolution » pour libérer le pays du joug d’Ariel Henry.

Aux Cayes, dans le département du Sud, au moins une personne a été tuée et plusieurs autres blessées lundi lors de la manifestation anti-gouvernementale. Les protestataires exigent le départ du premier ministre Ariel Henry.

A Jérémie (Grand-Anse), les citoyens ont vécu une nuit d’angoisse à cause des tirs nourris qui ont retenti pendant des heures. La presse locale fait état de plusieurs véhicules incendiés.

Dans la ville de Hinche (Plateau Central) des citoyens ont aussi gagné les rues ce mardi. Des partisans et sympathisant des partis politiques EDE et PITIT Dessalines ont foulé le macadam pour exiger la démission d’Ariel Henry. La police avait dispersé la foule à coups de gaz lacrymogènes.

Aux Gonaïves (Artibonite), ce sont des milliers de citoyens qui ont, une fois de plus, manifesté ce mardi pour réclamer la démission du premier ministre Ariel Henry. Les protestataires ont dressé des barricades sur plusieurs artères paralysant ainsi la circulation automobile.

La Rédaction