Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

25 juin 2024

Suivez-nous

Le Ministre de l’environnement d’Haïti signe l’accord bilatéral pour le déploiement des policiers Kenyans

Signature de l'Accord pour le déploiement de 1000 policiers Kenyans en Haiti. James Cadet et Ariel Henry (Haiti). Kithure Kindiki et William Ruto (Kenya) @Kenyans.co.ke

D’entrée de jeu, on pourrait se demander pourquoi c’est la signature du Ministre de l’environnement, James Cadet qui a engagé Haïti dans l’accord bilatéral relatif aux déploiements des policiers Kenyans de la mission multinationale d’appui à la sécurité. Où est donc passée Emmelie Prophète Milcé, Ministre de la communication et de la culture et également ministre de la Justice et de la Sécurité Publique ai. Où est le ministre de l’intérieur du pays, si ce n’est le premier ministre Ariel Henry lui-même.

Ce vendredi 1er mars 2023, le président du Kenya Williams Ruto a informé sur X que son pays  et Haïti ont signé un accord sur le déploiement de 1 000 policiers dans le cadre de la Mission multinationale de soutien à la sécurité en Haïti.

L’accord a été signé au “State House”par le Ministre de l’Intérieur et de l’administration nationale, Kithure Kindiki, et le ministre de l’environnement d’Haïti, James Cadet. Le président William Ruto et le Premier ministre haïtien Ariel Henry étaient également présents.

“Ce Mémorandum d’entente couvre plusieurs champs de collaboration, parmi lesquels la lutte contre les crimes organisés, les enquêtes criminelles générales, la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme radical, la gestion de la sureté frontalière, la protection des infrastructures stratégiques, la gestion des désastres, la lutte contre le kidnapping”, selon le communiqué du Ministère de la communication d’Haïti.

L’accord intervient en dépit d’une ordonnance du tribunal Kenyan qui a interdit le plan de déploiement, le qualifiant d’inconstitutionnel.

Le PM de facto dont le mandat a pris fin le 7 février 2024 est arrivé au Kenya le jeudi 29 février après une invitation du président William Ruto, qui, a-t-il déclaré, était en vue de finaliser l’accord entre les deux États pour envoyer des troupes kényanes en Haïti. 

« Nous offrons l’expérience et l’expertise de nos policiers de la Mission multinationale d’appui à la sécurité en Haïti, conformément au mandat du Conseil de sécurité des Nations Unies et à la direction de nos tribunaux », a déclaré M. Ruto.

Le 29 février, au lendemain du communiqué de la CARICOM informant que Ariel Henry restera à la Primature pour l’organisation des élections en aout 2025, le capital d’Haiti s’est réveillé dans le chaos total. 

Dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, Jimmy Cherizier, alias Barbecue, chef de la fédération de gangs G9 et Famille et alliés, a révélé que les groupes armés se sont unis contre le PM Ariel Henry, l’avertissant de ne pas revenir du Kenya. “Deyò, deyò nèt” comme dit l’expression créole.

Avec Kenyans.co.ke et autres sources

La rédaction

Partagez ceci avec vos proches: