Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

25 juin 2024

Suivez-nous

Le Forum des Anciens Premiers Ministres lance un appel à la Cohésion politique

28 mai 2024

Insertion demandée

APPEL À LA COHÉSION POLITIQUE

Le Forum des Anciens Premiers Ministres (FAPM) prend acte de la création du Conseil Présidentiel de Transition, en référence à l’Accord du 3 avril 2024 et au Décret du 12 avril 2024, qui ont permis la prestation de serment de ses neuf membres, le 25 avril 2024 au Palais national.

Le FAPM observe avec grande attention et partage les préoccupations de la population, notamment ses inquiétudes concernant le choix d’un style de leadership aussi complexe qu’un conseil présidentiel de neuf membres, dans le contexte de la grave crise qui paralyse notre pays.  

Les inquiétudes sont également grandes en ce qui concerne la transparence et les communications des décisions prises au sein de cette institution.

Le FAPM redoute l’efficacité d’une présidence tournante au sein de ce conseil, craignant qu’elle n’accentue l’instabilité du pays et ne crée un clivage insurmontable au sein de cette présidence collégiale. Une telle situation risque d’intensifier la crise de gouvernance et ses répercussions tragiques sur le peuple haïtien déjà en détresse, face aux violations et menaces pesant sur la sécurité des vies et des biens.
Dans le contexte actuel, il incombe au Conseil Présidentiel de Transition (CPT) de finaliser immédiatement le processus de nomination d’un Premier ministre capable d’assumer la responsabilité de la gouvernance administrative du pays.

Par ailleurs, le FAPM souhaite une gestion rationnelle et transparente du déploiement et des opérations de la MMSS, dans le but d’aider à établir l’ordre et un climat de sécurité publique.

Le FAPM prône le renforcement de la Police Nationale d’Haïti (PNH) et des Forces Armées d’Haïti (FAD’H), ainsi que la mise en œuvre de l’Agence Nationale de l’Intelligence (ANI), devant constituer les éléments essentiels de l’agenda visant à rétablir et garantir la défense et la sécurité dans le pays. Les autorités haïtiennes doivent tirer parti de la collaboration avec la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMSS) pour établir le Conseil National de Sécurité et de Défense (CNSD), prévu par le décret du 6 janvier 2021, afin d’assurer une prise en charge pérenne de cette responsabilité de l’État.


Le FAPM suggère également qu’un budget rectificatif soit élaboré au plus vite pour accommoder les dépenses relatives au fonctionnement du Conseil Présidentiel de Transition (CPT) qui sont réalisées actuellement en marge du décret de finances publiques en vigueur.



Le FAPM espère qu’un calendrier réaliste et un règlement de fonctionnement administratif permettront au CPT de s’acquitter de sa tâche conformément aux termes et délais prévus dans l’accord du 3 avril et le décret du 12 avril 2024, leurs principales références constitutives, fixant le cadre de leur mission.

La priorité consiste à soulager la souffrance du peuple face à l’insécurité de toute sorte et à la précarité, qui constituent le cauchemar de notre collectivité prise en otage par les gangs armés et violents.



Le FAPM souhaite fondamentalement qu’un mécanisme rationnel soit mis en œuvre pour l’organisation d’une conférence nationale et que l’ordre constitutionnel désiré conduise à un processus électoral démocratique et transparent.

La restauration de l’autorité et de la dignité de l’État demeure notre principal objectif, pour la stabilité politique du pays, la prospérité économique et le bien-être de tous.

Confiant dans l’esprit patriotique des membres du CPT, et des secteurs qui les ont désignés, le FAPM lance cet appel à la cohésion politique indispensable pour sortir notre pays de la grave crise qui le déstabilise et souhaite tout le courage et l’habileté nécessaire au Premier Ministre de la Transition.

Pour le FAPM

Le Comité

Authentification ;
Ancien Premier ministre
Evans PAUL

Port-au-Prince, HAÏTI
Lundi 27 mai 2024

Partagez ceci avec vos proches: