Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

17 juin 2024

Suivez-nous

Le Conseil présidentiel de transition ou la naissance du nouveau-né de la communauté internationale en Haïti

ByLe Quotidien 509

26 avril 2024

Comme des parents qui ont mis du temps à trouver un enfant à adopter, la Communauté internationale et plusieurs amis d’Haïti ont témoigné leur satisfaction lors de l’investiture des membres du Conseil présidentiel de transition le 25 avril 2024 à la Villa d’accueil à Musseau. La Communauté internationale se tient aux côtés du Conseil présidentiel de transition. La feuille de route est claire et les engagements pris par les parties prenantes le 11 Mars 2024 par vidéoconférence “Zoom” doivent être respectés.

USA : Département d’Etat

La prestation de serment des membres du Conseil présidentiel de transition représente une étape essentielle dans le retour d’Haïti à une gouvernance inclusive a déclaré Brian A. Nichols. Nous félicitons tous les participants pour leur engagement à rechercher le compromis et à travailler ensemble pour améliorer la vie de tous les Haïtiens.

USA – Ambassade Américaine en Haïti

L’Ambassadeur Américain en Haïti Dennis Hankins était heureux d’assister à la cérémonie d’installation du Conseil Présidentiel de Transition (CPT) aujourd’hui. Il félicite les membres du CPT d’avoir travaillé ensemble en vue de franchir cette étape importante pour le peuple haïtien. L’ambassadeur Hankins se dit impatient de présenter prochainement ses lettres de créance au CPT.

France

Installation du Conseil Présidentiel de Transition avec corps constitués, corps diplomatique et secteurs de l’accord de Kingston de Caricom. Une réunion de travail a suivi avec le corps diplomatique. Félicitations au CPT ! La France travaillera avec lui pour son plein succès a déclaré l’Ambassadeur Fabrice Mauriès.

CANADA

Le Canada se réjouit de l’entrée en fonction du Conseil présidentiel de transition. Ce Conseil collégial d’unité nationale est une étape importante dans le rétablissement de la sécurité et de la démocratie en Haïti. Le Canada se tient prêt, aux côtés du peuple haïtien, à faciliter une sortie de crise.

Binuh

L’installation du Conseil présidentiel de transition CPT aujourd’hui à Port-au-Prince est une nouvelle opportunité d’avancer vers le rétablissement des institutions démocratiques. Le Bureau Intégré des Nations Unies en Haiti reste pleinement engagé à accompagner les autorités du pays dans leurs efforts pour créer un environnement de paix sociale, sûr et propice à l’organisation d’élections crédibles, participatives et inclusives.

Union Européenne

Le Porte-parole principal pour les affaires extérieures de l’Union européenne, Peter Stano, a déclaré que la Commission Européenne voit dans la prestation de serment des membres du Conseil Présidentiel de Transition un pas important qui permet au processus de transition politique d’avancer. La mission multinationale d’appui à la sécurité devrait désormais être déployée dès que possible, ajoute t’il.

Nations unies

« Nous avons pris note de la lettre d’Ariel Henry, datée d’hier, dans laquelle il démissionne de son poste de Premier ministre, ainsi que de la publication au Journal officiel annonçant que le ministre des Finances Michel Patrick Boisvert est désormais Premier ministre par intérim », a dit le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors d’un point de presse à New York. « Le Secrétaire général réitère son appel au déploiement rapide de la mission multinationale de soutien à la sécurité en Haïti pour aider la Police nationale haïtienne à faire face à la situation sécuritaire désastreuse », a-t-il ajouté, soulignant que le chef de l’ONU « appelle tous les États Membres à veiller à ce que la mission multinationale de soutien à la sécurité reçoive le soutien financier et logistique dont elle a besoin pour réussir ».

Le Royaume Uni

Le Royaume- Uni a soutenu le dialogue inter-haïtien avec la médiation de la Caricom. Le Royaume-Uni salue l’installation du CPT et soutient les parties prenantes haïtiennes dans leur mise en œuvre de l’accord, tout en espérant des jours meilleurs à venir.

Mexique

Le Mexique a accompagné l’installation du Conseil Présidentiel de Transition (CPT), conformément aux Accords de la réunion de Kingston du 11 mars, à laquelle a participé la Ministre des Affaires Étrangères Alicia Barcena. L’installation du CPT marque un pas important vers la paix et la stabilité. Le Mexique réaffirme son soutien au peuple haïtien dans sa quête d’un avenir prospère et démocratique.fffdded

République Dominicaine

Le chancelier Dominicain de la République Roberto Álvarez salue cette nouvelle étape pour Haïti. Le Conseil présidentiel de transition a été officiellement assermenté et installé ce matin, une étape importante pour Haïti a t’il fait remarquer.

Kenya

La prestation de serment du Conseil présidentiel de transition (CPT) aujourd’hui est une étape cruciale dans la transition politique d’Haïti. Le CPT a la tâche singulière d’agir rapidement pour rétablir les organes clés de l’État essentiels au rétablissement de l’ordre public et nécessaires à l’avènement de l’espoir pour tous les Haïtiens comme prescrit par le décret du 12 avril 2024. Dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route contenue dans cet accord politique, le Kenya est prêt et disposé – de concert avec une large alliance de nations d’Afrique et de la CARICOM – à mettre en œuvre rapidement l’infrastructure de soutien à la sécurité envisagée dans le cadre de la résolution 2699 (2023) du Conseil de sécurité des Nations Unies. Le Kenya assure le TPC d’Haïti de son plein soutien alors qu’il guide le pays à travers cet interrègne complexe; déclaré le Président du Kenya William Ruto sur X.

CARICOM

Les chefs de gouvernement de la CARICOM sont pleinement conscients que l’installation d’aujourd’hui, bien qu’importante, n’est qu’une des nombreuses étapes nécessaires au vu des défis considérables auxquels sont confrontés le Conseil présidentiel de transition et le peuple haïtien.

La CARICOM rappelle les engagements pris par le Conseil présidentiel de transition et se tient prête à le soutenir, ainsi que le peuple haïtien, dans leurs efforts pour remettre Haïti sur la voie de la légitimité constitutionnelle et démocratique, de la stabilité et de la souveraineté et pour assurer le bon fonctionnement des institutions de l’État.

Engagements pris par les parties prenantes formant le Conseil présidentiel de Transition le 11 Mars 2024.

  • Le Conseil présidentiel de transition choisira et nommera rapidement un Premier ministre par intérim ;
  • Le Conseil présidentiel de transition nommera, avec le Premier ministre par intérim, un Conseil des ministres inclusif ;
  • Le Conseil présidentiel de transition détiendra les pouvoirs pertinents et éventuels de la présidence haïtienne pendant la période de transition jusqu’à ce qu’un gouvernement élu soit mis en place. Le Conseil présidentiel de transition s’emploiera à :
  • Nommer un Conseil des ministres inclusif ;
    • cosigner les arrêtés, les décrets et d’approuver l’ordre du jour du Conseil des ministres
    • fixer les critères essentiels pour la sélection d’un Conseil électoral provisoire (CEP) impartial et établir le Conseil électoral provisoire ;
    • prendre des dispositions pour une transition pacifique, assurer la continuité de la gouvernance et mettre en place un Conseil national de sécurité ;
    • poursuivre la collaboration avec tous les membres de la communauté internationale en vue d’accélérer le déploiement de la Mission multinationale d’appui à la sécurité autorisée par la résolution 2699/2023 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Il est convenu que la mise en œuvre de ces mesures se fera en parallèle.

Les parties ont également pris des engagements spécifiques et individuels concernant les principes d’inclusion, d’intégrité, de rétablissement de la paix et de transition ordonnée du pouvoir.