Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

22 juin 2024

Suivez-nous

La République dominicaine n’est pas une destination souhaitée pour les déplacés de Port-au-Prince

Depuis quelques semaines, les attaques armées se sont intensifiées dans la Zone Métropolitaine de Port-au-Prince (ZMPP), la capitale d’Haïti. 

En plus de créer des déplacements à l’intérieur de la ZMPP, les attaques et l’insécurité généralisée poussent de plus en plus de personnes à quitter la capitale pour trouver refuge dans les provinces, en prenant les risques de passer par des routes contrôlées par des gangs. 

Une collecte de données au niveau de plusieurs stations de bus les plus utilisées dans la capitale réalisée par l’OIM du 08 Mars au 27 Mars a permis d’observer les mouvements de 53 125 personnes quittant la Zone Métropolitaine de Port-au-Prince. 

Ces personnes ont en majorité (61%) pris des moyens de transport se dirigeant vers les départements du Grand Sud (Grande’Anse, Sud, Nippes et Sud-Est). 

53 125 personnes ont quitté la ZMPP pendant la période de collecte des données.

La plupart des personnes (83%) ont indiqué quitter la Zone Métropolitaine de Port-au-Prince  (ZMPP) à cause des violences qui y surviennent et 59% ont indiqué qu’elles resteront en dehors de la ZMPP aussi longtemps que nécessaire.

Plus de la moitié des personnes (53%) ont indiqué avoir choisi leur destination finale car elles en sont originaires. 

Par ailleurs 97% ont mentionné avoir une famille qui allait les accueillir dans leur destination finale souhaitée pendant que 3% n’en avaient pas.

D’autre part, la République Dominicaine était la destination finale espérée de 3% des personnes.

61% des flux se dirigeaient vers le Grand Sud (Sud,Grande’ Anse, Sud-Est et Nippes)

96% ont l’intention de rester dans les provinces en Haïti;

3% de partir vers la République Dominicaine

et moins de 1% vers les Etats-Unis et le Brésil

Il est à noter que le Grand Sud du pays a accueilli déjà plus 116 000 personnes qui avaient en grande partie fui la ZMPP durant des mois passés. 

Source OIM

Partagez ceci avec vos proches: