Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

22 juin 2024

Suivez-nous

Je suis l’amour ….

ByLe Quotidien 509

14 février 2024

Je suis l’Amour….

Amour, c’est quoi ta définition ?

Peut-on te définir sans risquer de soulever des questions ?

Amour es-tu « émotion », tu ressembles tellement à l’action !

De toute relation solide tu es la fondation.

Amour, en t’analysant nous pouvons toutes et tous avancer que tu es très humain

Mais nous pécherons toutes et tous, si nous enlevons ton aspect divin

Beaucoup, égarés dans leurs recherches, avec l’attirance sexuelle ou sensuelle te confondent

D’autres, de désirs de toutes sortes et surtout économiques, très souvent, ton champ ils inondent

Amour, précise pour nous, qui es-tu ?

Dans le monde, dans les pays, dans les villes, dans les rues c’est la voix qui crie, 

A bas l’injustice, oui c’est moi l’exigence de la loi qui bannit l’inégalité, la coercition et tout ce qui humilie 

C’est le pourvoyeur d’Espoir, d’Esperance qui demande de pratiquer la charité envers tous mais encore plus envers les démunis

Je suis la vérité car, sans cette dernière, tout dans le monde -personnes, institutions…etc. – s’affaiblit

De plus, certains m’appellent fidélité car je fais la promotion de la loyauté qui justifie 

D’autres disent que je suis la lumière qui devant tous les êtres prépare des chemins aplanis

Je suis la vie ! Dépourvu d’amour tout devient aride, tout tarit et rien ne se reproduit ni se multiplie.

Amour, comment te représenter ?

Par la main tendue vers les autres quelle que soit leur origine, leur race ou leur couleur

En allant à la rencontre des sœurs et des frères pour les assister et dissiper leur peur

Par des paroles valorisantes qui séduisent parce qu’elles sont enrobées de douceur,

Par des gestes simples ou romantiques qui font chavirer et qui apaisent la douleur ?

Par des moments de qualité passés dans un coin enchanteur

Que ce soit à la maison ou même ailleurs

Le tout est de créer une ambiance si agréable et si sécuritaire qu’on oublie les épisodes de pleurs

Car ces derniers sont garantis même lorsque on aurait aimé ne pas en verser et, cela de tout cœur

En tout, savoir privilégier le bien-être de l’autre, seule garantie contre les rancœurs

Amour comment te reconnaitre ?

Quoi ? Tu nous dis, pour te voir, dans nos villes, dans nos quartiers de faire un aller- retour 

Dans le visage de toutes celles et de tous ceux qui nous entourent,

Et même dans le bruissement des feuilles des arbres, des plantes aux alentours

Dans les oiseaux qui volent par exemple ou les animaux qui courent

De te rechercher et te découvrir et c’est là le mystère, l’amour caché que nous révèlera ce petit tour

Car tout cela est de ton domaine, toi qui es l’amour.

Amour, es-tu omniprésent, alors te trouve-t-on dans tout ?

En effet, mais même lorsque, de par ma nature, je suis partout

Cependant, trop souvent les barrières interfèrent et atténuent ma visibilité 

C’est le cas quand la communication n’est plus une possibilité

Et qu’on se jette en veux-tu en voilà, les responsabilités

Ou tout ce qui constitue les fautes, les culpabilités

Parce qu’on pense avoir perdu toute forme de crédibilité

Et cela dénote en grande partie le manque de maturité

Qui empêche de vivre ensemble en toute sérénité

Et à cause de cette forme de frivolité ou encore de puérilité

On n’arrive pas à contrôler ou à vaincre les susceptibilités 

Et par conséquent on jette la lumière sur les imbécilités

Pour ainsi dire mettre à nu, déshabiller ce qu’il faut toujours contrôler ou cacher,

Cette faiblesse, ce talon d’Achille qu’est la vulnérabilité.

Combien serait apprécié d’avoir en commun une vision 

Qui aiderait à rechercher et trouver les solutions

Quand les moments difficiles surgissent et créent les frictions !

Amour que nous conseilles -tu ?

Il faut savoir se défaire de l’égoïsme, se sacrifier, s’oublier,

Car il n’y a pas de plus grand amour que de se donner pour celle ou celui qu’on dit « aimer »

Ainsi au-dessus de toutes formes de rancunes, de vengeance, de désirs démesurés ou dénaturés il est important de transcender

De rechercher la plénitude de vie pour l’autre, et se réjouir de voir l’autre progresser

Parce que « la vie se vit » avec les autres et sans les autres nous faisons pitié

« Que rien ne se fasse par esprit de parti, ou par vaine gloire, mais plutôt dans l’humilité » 

Faire de telle sorte qu’on ait la même pensée, 

Une même inclination, étant d’un même sentiment, pensant à une seule et même chose…en vérité

Amour, que pouvez-vous ajouter ?

Beaucoup de choses, mais je me contenterai de dire que je ne suis pas jaloux

Car la jalousie est la couronne des fous

Mais, ne pas se méprendre et confondre jalousie et combat pour le triomphe de la fidélité

Car cette dernière est inséparable de la vérité 

Et elle est très précieuse car étant l’apanage des cœurs doux

Je suis l’unique représentant de la constance, de la persévérance, de la longanimité 

En effet, ma patience surpasse toute intelligence et c’est ce qui témoigne de ma bonté ;

Je me contente de ce que j’ai car pour moi « avoir » est déjà une grâce et cela me suffit

Je ne suis pas envieux non plus ; en présence de l’envie, le pouvoir de vivre en communauté est détruit

Et c’est difficile d’accepter les bienfaits accordés aux autres, leurs dons ou leurs talents ou leurs réussites, car tout cela nuit 

Je ne me vante pas, je ne m’enfle pas d’orgueil, car vanités des vanités, tout est vanité !

Quant aux tendances malhonnêtes, j’entends les autres en parler mais moi je ne les ai jamais connues ou éprouvées

Ce sont ceux qui cherchent leurs propres intérêts qui en font l’expérience.

Bien souvent, on utilise mon nom en vain, pour dérober, voler et piller 

Mais je ne m’irrite pas car je suis « Amour » tout court,

L’amour du lucre, l’amour des biens matériels, l’amour charnel, l’amour du …n’ont aucun lien avec moi et dès qu’ils m’aperçoivent, ils font demi-tour

Parce qu’ils savent que j’efface tout mal, toute injustice sur mon parcours.

Je me réjouis de la vérité ; je pardonne …et je renouvelle mes bontés tous les jours

Et c’est ça l’amour… et je suis « Amour » …

O Amour, tu es vraiment divin !

Dr. Winie Edugène Robin

camelotlancelot@yahoo.com

Conférence Nationale : Sauver Haïti

14 février 2024

Partagez ceci avec vos proches: