Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

14 juin 2024

Suivez-nous

Haïti : le riz américain est dangereux pour la santé selon une étude de l’Université du Michigan

ByLe Quotidien 509

23 février 2024

Selon une étude récente de l’université du Michigan, les exportations américaines de riz vers Haïti, qui représentent la majeure partie de l’approvisionnement de la principale denrée alimentaire du pays, contiennent des niveaux malsains d’arsenic et de cadmium, des métaux lourds qui peuvent augmenter les risques de cancer et de maladies cardiaques.

Haïti fait partie des principaux acheteurs de riz des États-Unis, avec le Mexique et le Japon, et les importations bon marché sont plus abordables que les options locales dans ce pays des Caraïbes, l’État le plus pauvre de l’hémisphère occidental.

Selon l’étude, les concentrations moyennes d’arsenic et de cadmium étaient presque deux fois plus élevées dans le riz importé que dans le produit cultivé en Haïti, certains échantillons importés dépassant les limites internationales.

Presque tous les échantillons de riz importé dépassaient les recommandations de la Food and Drug Administration américaine pour la consommation des enfants. L’étude n’a pas évalué les niveaux de toxines dans les autres pays importateurs.

La FDA et le département d’État américains n’ont pas répondu immédiatement à une demande de commentaire de l’agence Reuters. 

L’étude, qui attribue la prédominance du riz importé à la baisse des droits de douane et aux contrats à long terme signés pendant les troubles politiques de la fin des années 1980 et des années 1990, indique qu’Haïti importe près de 90 % de son riz, presque exclusivement des États-Unis.

L’ancien président américain Bill Clinton, qui a contribué à l’octroi de subventions pour le riz américain à Haïti, a par la suite qualifié cette initiative d'”erreur”, affirmant qu’elle avait porté atteinte à la capacité de production locale.

L’étude souligne également que les limites imposées par les États-Unis en matière de concentration d’arsenic et de cadmium sont relativement souples et que ces substances peuvent contaminer les aliments et l’eau à partir de sources humaines et naturelles. Le riz est particulièrement susceptible d’absorber ces métaux.

Le rapport cite la Louisiane, le Texas et l’Arkansas comme principaux États exportateurs.

Lorsque les chercheurs ont mené l’étude en 2020, ils ont constaté que les Haïtiens consommaient en moyenne 85 kg de riz par an, contre 12 kg aux États-Unis, ce qui exposait les Haïtiens, en particulier les jeunes, à un risque beaucoup plus élevé de développer des complications de santé liées à cette consommation.

“L’inondation de riz américain en Haïti est non seulement économiquement violente pour les paysans haïtiens qui luttent pour vendre leur produit local, mais aussi violente pour la santé à long terme des consommateurs haïtiens”, indique le rapport.

“En maintenant un système dépendant presque exclusivement du riz américain, Haïti importe une quantité substantielle de risques.”

Le rapport demande une enquête éthique sur les exportateurs de riz américain, des mesures pour renforcer le secteur agricole haïtien et signale un “besoin urgent” de renforcer la réglementation du pays en matière de sécurité alimentaire.

Avec Reuters https://www.reuters.com/world/americas/us-rice-exports-haiti-have-unhealthy-levels-arsenic-study-finds-2024-02-24/