Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

14 juin 2024

Suivez-nous

Grand-Anse : des policiers en rébellion contre le directeur départemental et réclament son départ

Des agents de l’Unité Départementale de Maintien de l’Ordre (UDMO)/Grand-Anse sont en rébellion contre le directeur départemental de la Police, Louis Edner Yacinthe. Ils l’accusent de corruption et réclament son départ.

Le chef de la police dans le département de la Grand-Anse a perdu la confiance de ses troupes, tout au moins, des agents de l’UDMO dans ce département.

Ce vendredi matin, ils ont annoncé un mouvement de rébellion contre le commissaire divisionnaire Louis Edner Yacinthe.

C’est un corrompu qui fait honte à l’institution policière dans le département de la Grand-Anse, ont fait savoir plusieurs policiers. Ces derniers accusent le responsable de la PNH dans la Grand-Anse de trafic de munitions. 

« Nous n’avons pas assez de munitions pour faire notre travail alors que le commissaire divisionnaire Yacinthe vend les munitions destinées aux policiers », ont-ils également dénoncé.

Les protestataires avaient utilisé des véhicules de la PNH comme barricade à l’entrée du commissariat de Jérémie et certains d’entre eux avaient même menacé d’interpeller le chef de la police dans la Grand-Anse pour le renvoyer à Port-au-Prince.

Des citoyens réclament, eux aussi, des changements à la tête de la police dans la Grand-Anse. Il est anormal que des bandits armés imposent leurs lois dans certains quartiers dont Chambellan et « Kafou Zaboka » devenus des zones de non droit, ont-ils souligné.

Le coordonnateur du Syndicat National des Policiers Haïtiens (SYNAPOHA), Lionel Lazare apporte son soutien au mouvement des policiers en rébellion dans la Grand-Anse.

Il demande aux policiers de maintenir ce mouvement jusqu’à ce qu’ils obtiennent le transfert du commissaire divisionnaire Yacinthe. 

La Rédaction