Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

25 juin 2024

Suivez-nous

Déraciner les bandits par la prière : la mission Kenyane reportée à nouveau

11 juin 2024
compte X Williams Ruto

La mission kenyane est encore reportée pour deux semaines ! Report de la mission, recrutement de pasteurs pour guider la mission,…, négociation sur la collecte du montant exigé, assurance et garantie… les enchères montent et la population haïtienne compte chaque jour plus de victimes sous les assauts des bandits.

Le peuple a appris que le président du Kenya, Williams Ruto, recrute des pasteurs pour la mission. Une plaisanterie cynique déclarent certains laïcs. Le président W Ruto, fin négociateur, n’aurait pas pu trouver un meilleur moyen de venger ces fiers noirs qu’en ridiculisant les pays amis d’Haïti notamment les États-Unis, le Canada et la France d’après certains analystes.

La mission multinationale qui doit se déployer en Haïti se révèle, de jour en jour, une farce et perd sa crédibilité aux yeux de la population haïtienne. Une population très croyante qu’elle soit catholique, protestante ou vodouisante. Le recrutement de pasteurs pour guider spirituellement les policiers Kenyans en Haïti est vu comme la meilleure des satires de ces derniers mois dans cette mission approuvée par les Nations Unies.

Les Kenyans ont peur du Vodou Haïtien : les jeûnes de prière de 40 jours, la vidéo-conférence avec le chef de gang Jimmy Chérisier, dit Barbecue, les rencontres entre pasteurs, les chaînes de prière pour Haïti, les groupes de prières whatsapp, les veilles de nuit, … tout pour éloigner les policiers kenyans de cette “coupe amère” qu’est Haïti.

Il faut déraciner le diable à distance avant le déploiement, les actions de l’opposition Kenyane pour bloquer la mission sont une épreuve de Dieu, un signe du ciel. Le président William Ruto et sa femme, leur équipe de prière ont la vision de Jacob et la foi d’Abraham pour toucher les cœurs des gangs à distance.

Si on peut se battre contre le matériel, on ne peut pas se battre contre la foi chrétienne de fervents protestants. Si la foi du président Ruto peut être ébranlée en raison des promesses faites par les pays amis d’Haïti, celle de son épouse restera inébranlable car elle reste à genou et en prière constante afin que Dieu puisse lui envoyer la confirmation ultime. Elle est le “guide spirituel” de la famille que Dieu utilise pour protéger le président et le Kenya.

Une femme de prière de cette dimension analyse tous les malheurs qui arrivent à son entourage avec un profond œil spirituel et superstitieux.

  • Le décès du commandant de l’armée à Washington qui travaillait sur le dossier Haïti ;
  • Le désengagement de certains policiers Kényans ;
  • Les maladies (choléra, fièvre) qui réapparaissent dans le pays ;
  • L’avion qui s’est écrasé ;

Investiguer pour comprendre la dimension spirituelle de Mme Ruto.

La culture authentique haïtienne prend sa source dans le vodou et l’un des messages forts de l’Eglise protestante en général est de “Déraciner le diable (le vodou) dans l’esprit et délivrer, par la puissance de Dieu, le mal qui habite en l’homme”. « Nous te demandons, Père, de détruire complètement toutes les malédictions vaudou de la mort que nous avons », a déclaré un prédicateur kényan proche de la présidence.

Le Kenya a sollicité plus de deux cent-cinquante millions ($250,000,000) dollars américains avant le déploiement de 1000 policiers. Et l’argent doit être d’abord sur la table.

Mais quel est “le songe” fait par les Ruto sur Haïti.

La Base à l’aéroport devant recevoir la mission est presque achevée. Les États-Unis et le Canada envoient des matériels dont certains correspondent à des armes d’autres vocations, deux à trois missions de reconnaissance du Kenya pour évaluer la situation…..

Octobre 2022 : Ariel a sollicité une mission pour l’aider à rétablir la sécurité ;

29 juillet 2023 : les États-Unis ont trouvé un terrain d’entente avec le Kenya pour diriger la mission ;

1er Mars 2024 : Ariel a été vu au Kenya pour ne jamais revenir en Haïti après la signature d’un accord par les ministres de l’intérieur du Keny et de l’environnement d’Haïti;

11 Mars 2024 : bloqué à Porto Rico, Ariel Henry promet de démissionner à l’installation d’un Conseil présidentiel de transition, suite à Déclaration de la CARICOM ;

24 Avril 2024 : Ariel Henry envoie sa lettre de démission des États-Unis où il est retenu à date après avoir nommé son successeur Patrick Boisvert;

Juin 2024 : la mission est toujours retardée, le président du Kenya et sa femme recrutent des pasteurs pour guider les policiers et afin que Dieu puisse toucher le cœur des bandits et les inviter à la conversion comme pêcheurs.

Des bandits qui ont terrorisé la population haïtienne, qui ont violé des femmes, des fillettes et des enfants (filles et garçons), qui ont ruiné les familles et la société haïtienne, mais tout cela à cause du laxisme de ceux qui prétendent vouloir aider Haïti !

N’est-ce pas insulter tout un peuple et ridiculiser toute la communauté internationale qui a misé sur le Kenya pour délivrer Haïti !

Le Kenya estime que les haïtiens ont perdu la foi et se sont éloignés de Dieu. « Voici la cause de leur malheur »!

Et par miracle depuis quelque mois, le crépitement des balles se fait de moins en moins entendre. Les prières des Kényans, paraît-il, fonctionnent au-delà des continents et le déploiement ne semble donc plus nécessaire. Le débarquement à l’aéroport Toussaint Louverture aura amplement suffi à calmer les gangs.
Plus de deux cent-cinquante millions de dollars américains ($250,000,000) pour une situation qui peut se résoudre spirituellement.

Voici donc le Niveau de foi du Kenya !

C’est le cas de dire effectivement, que les dieux nous viennent en aide et que Dieu bénisse Haïti.

Répétons Amen! Amen! Amen!


HAÏTI QU’AS-TU DONC FAIT POUR MÉRITER CE SORT !

La rédaction

Partagez ceci avec vos proches: