Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

12 juin 2024

Suivez-nous

De la fumée blanche à la Villa d’Accueil : Edgard Leblanc Fils coordonnateur du Conseil présidentiel

ByLe Quotidien 509

30 avril 2024

C’est le conseiller Frinel Joseph qui l’a annoncé. Une entente a été trouvée autour de l’ancien sénateur Edgard Leblanc Fils pour coordonner le CP. Les conseillers Smith Augustin, Louis Gérald Gilles et Emmanuel Vertilaire se sont entendus autour de leur collègue Edgard Leblanc Fils. Cette majorité a aussi proposé Fritz Bélizaire au poste de premier ministre.

Le conseiller Joseph souligne que le conseil va très vite se mettre au travail dans le cadre de sa mission consistant à organiser les prochaines élections et doter le pays de nouveaux dirigeants dont un président le 7 février 2026.

Le coordonnateur du Conseil, Edgard Leblanc Fils a évoqué la situation du pays marquée notamment par des milliers de déplacés, des viols et des entreprises et institutions vandalisées. La responsabilité nous incombe de chercher, à chaque fois, le consensus nécessaire, pour prendre les grandes décisions.

Il promet des élections transparentes, crédibles et non contestées. Ce qui est important, dit-il, c’est la cohésion dans les actions du CP. Il évoque la volonté des membres de cette structure de dépasser, en ce sens, les chapelles et les conflits.

M. Leblanc affirme que des dispositions seront prises pour doter le pays d’un nouveau gouvernement. Pour ce qui est du rétablissement de la sécurité, il annonce que dans les prochaines semaines, des signaux clairs seront envoyés en ce sens, rappelant le soutien promis par la communauté internationale.

Edgard Leblanc fait état d’une rencontre tenue lundi avec les représentants des forces publiques, l’armée et la police ainsi que des responsables de la sécurité au palais national.

Pour ce qui est de son rôle de coordonnateur, Edgard Leblanc assure que les décisions seront prises de manière concertée et c’est ce qui va garantir la crédibilité du conseil présidentiel.

Sur le plan personnel, Edgard Leblanc l’emporte notamment aux dépens de l’économiste Fritz Jean, candidat annoncé à la présidence du CP mais qui n’a pas pu se présenter à cause de l’entente annoncée ce mardi.

L’ex-gouverneur de la banque centrale l’avait en effet battu lors de l’élection pour la présidence du groupe de Montana.

La Rédaction