Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

14 juin 2024

Suivez-nous

CPT ou PHTK ? Bonnet blanc, blanc bonnet ? Du pareil au même ou…. Du même dans l’appareil !

ByLe Quotidien 509

2 mai 2024

Le CP a vraiment mal débuté et la rencontre pour désigner un Président a suscité un grand malaise au sein même du Conseil, à entendre l’un des conseillers. Et nous, les spectateurs, sommes selon nos attentes soit déçus parce que nous avions un peu d’espoir, soit confirmés et renforcés parce que nous avions prévu que ce serait une catastrophe.

En effet, rien d’étonnant car la « caque sentira toujours le hareng ». Ne dit-on pas que les mauvaises fréquentations incitent à mal se comporter même si, tout naturellement, on veut faire ce qui est bien. Comment expliquer qu’au sein du corps, entendons le CPT, se soit formé un « Bloc Majoritaire Indissoluble » et ayant le Président comme membre ? N’est-ce pas un « cancer terminal » très invasif qui comme une épée de Damoclès suspendue sur le CPT, met sa vie en danger. On ne peut s’empêcher de présager qu’à cause de ce BMI, et en considérant le poids de ce scandale et la « hauteur ou ampleur » qu’il peut atteindre, les optimistes ne tarderont pas à mettre le CPT à l’index.

Le Président du CPT, ne semble pas avoir été « trempé ou impliqué » dans des histoires sordides- du moins visiblement ; cependant, nous avons quand même remarqué et compris qu’il est capable de faire des « bonds » et aboutir à des espaces mal famés pour atteindre son objectif. Nous sommes sûrs que son rêve le plus cher a toujours été de devenir « Président » et certainement il a bien « nagé » à travers les eaux troubles et suivi des courants « différents » pour en « sortir » avec le titre de Président même quand cette position est affublée d’un autre attribut- « coordonnateur ». Belle performance ! Mais pour nous qui le regardons faire, les questions ne manquent pas et nos bras restent attachés à notre corps et de ce fait nous n’applaudissons pas. N’est-ce pas inélégant de choisir un Premier Ministre sans avoir suivi la procédure admise par le Conseil. Si cet homme qui est aujourd’hui à la tête du CPT, détourne l’oreille pour ne pas écouter sa « propre loi », alors concevez avec nous que sa parole même est une abomination ! Toutefois, nous lui disons : « Celui qui fait égarer par un mauvais chemin ceux qui vont droit, tombera dans la fosse qu’il aura faite ; mais ceux qui sont intègres hériteront le bien ».

Conséquemment, que le CPT arrête ! Il est encore temps de se ressaisir. Que le Président Coordonnateur résiste les mauvaises tendances de certains membres et les malins fuiront loin de lui ! Comment redonner l’espoir si le CPT ne fait que continuer sur la route de ses prédécesseurs qui n’avaient dans leur répertoire que du désespoir. Membres du CPT, reprenez vos sens, afin que le peuple ne voyant tous ses rêves se dissiper, ne s’exclame « Adieu veaux, vaches, cochons, couvées », adieu Sécurité et paix, adieu Conférence Nationale et retour à la confiance, adieu Esperance …Anathème PHTK version 4 !

Au Président Coordonnateur, nous signalons que l’heure n’est plus aux coups bas car le pays est descendu très bas et le peuple attend que le CPT entame le combat contre les gangs pour qu’il recommence à vivre et ne plus connaitre le trépas que les malfrats lui promettent. Oui, il faut que le CPT se mette au travail et que le Président abandonne et dissolve ce BMI (Bande Malveillante Infâme). Dans la liste urgente comportant la Sécurité et la Conférence Nationale pour sauver Haïti, nous demandons au CPT d’œuvrer rapidement à combattre le vandalisme pour sauver ce qui reste de notre patrimoine.

Le vandalisme en Haïti doit cesser…Par exemple, nous avons appris que le Nouvelliste qui nous offre gratuitement un medium pour nous exprimer, a été la proie des truands prédateurs qui sèment la terreur au cœur de la capitale. Tout en présentant nos sympathies au Nouvelliste qui vient allonger la liste des victimes de cette horde de bandits et en saluant tous ceux qui ont eu leurs propriétés saccagées, nous vous suggérons de passer des ordres aux forces armées d’Haïti (police et armée) pour qu’elles contribuent à protéger les vies et les biens de façon efficace et continue. Vous comprenez que la communauté haïtienne assiste avec effroi, émoi, et « anéantissement » à la destruction de biens publics, aux actes répétés de vandalisme qui souvent touchent leur propriété privée. Nous pouvons leur souhaiter du courage car ce qui ne tue pas doit indubitablement rendre plus forts ; cependant l’armée et la police qui touchent l’argent des contribuables doivent se montrer utiles et faire leur travail. Membres du CPT, montrez-vous nécessaires, en instruisant ces forces et en les obligeant à remplir leurs obligations.

Vous connaissez l’impact que ces actions, délibérées et certainement téléguidées, ont sur la sécurité, le bien-être général en plus des dommages à l’esthétique de la capitale et même du pays dans son ensemble. De plus, les conséquences financières et psychologiques sont importantes sur l’État (auquel vous apportez une nouvelle charge financière assez lourde, en plus) et les individus. Malheureusement, dans notre histoire, nous avions eu des cas où la nature destructrice de certains individus (comme ceux qui ont mis sur pied le BMI) ont pris le dessus, et malgré tout, selon les dires d’un grand nombre de gens qui frisent la centaine, de telles situations n’ont jamais été connues ou vécues…

La tâche des conseillers (Président Coordonnateur et tous les autres) est difficile, alors ne la compliquez pas en mettant le peuple contre vous, comme il l’a été contre ceux qui ont rempli la fonction exécutive avant vous. Les membres du BMI, Bandits Malintentionnés, sont les premiers responsables de ce chaos ; ils ont largement contribué au vandalisme en armant leurs alliés ou en participant personnellement aux actes malhonnêtes. Pensez-vous pouvoir faire la différence, ayant un groupe abject dans votre sein ? Nous regrettons de vous informer une fois de plus que « pitit tig se tig » (l’enfant du tigre est un tigre) « joumou pa donnen kalbas » (le giraumon ne se retrouve pas sur un calbassier) : Ainsi le produit d’un BMI « Bande Malveillante Infâme », « Bandits Malintentionnés » ne sera que de la malveillance, du banditisme, de la corruption. Ne vous laissez pas aveugler par l’ambition du pouvoir et le gain malhonnête et facile. Face à une telle « attaque », ce ne sont ni la passivité, ni les paroles qui sont de mise, mais l’invention d’une réponse autre que celle qui va de soi : Une dénonciation, une mise en garde ferme et la « lutte ouverte » pour le triomphe de l’intégrité. Pensez à Haïti !

Petit conseil à ceux qui sont en dehors du BMI et sont animés d’un authentique désir de participer à la « renaissance et la reconstruction » de notre pays : Faites connaitre vos problèmes au peuple. Communiquez sans cesse tout en soulignant les problèmes et en formulant les solutions ; accordez toujours un délai pour que les rectifications soient faites. Le délai passé, si rien n’est fait ou que vous constatez les mêmes dérives, alors démissionnez ! En effet, puisque « tout royaume divisé contre lui-même est dévasté », alors vous êtes voués à l’échec. Ne permettez pas que vos noms soient traînés dans la fange. L’honneur vaut mieux que l’argent Soyez proactifs !

Souvenez-vous d’Ariel : Il a été puni pour sa malice, la communauté internationale a abattu son arrogance et a fait cesser son orgueil ; il est parti comme un animal traqué, la queue prise entre les jambes. En restant au sein du CPT alors que le BMI n’est pas dissolu, vous justifiez et renforcez cette bande malveillante infâme- ces bandits malintentionnés. Dégagez pendant qu’il est temps…

Dr. Winie E. Robin

camelotlancelot@yahoo.com

Conférence Nationale : Sauver Haïti (Facebook)

30 Avril 2024