Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

25 juin 2024

Suivez-nous

CAN 2024: la Guinée arrache sa qualification en toute fin de match face à la Guinée équatoriale

28 janvier 2024

Dans une rencontre fermée et très disputée, c’est finalement la Guinée qui s’est imposée dans les toutes dernières minutes du temps réglementaire face à la Guinée équatoriale (1-0). Le Sily national remporte le premier match à élimination directe de son histoire en CAN et file vers les quarts de finale.

C’était un huitième de finale inédit, un duel entre deux Guinées qui n’avait jamais eu lieu jusqu’ici dans une CAN. Brillants lors d’une phase de groupe qu’ils ont largement dominée en terminant premiers de leur poule devant le Nigeria et la Côte d’Ivoire, les Equatoguiéens sont entrés sur le terrain avec plus de certitudes que leurs adversaires du jour. Troisième de leur groupe les Guinéens, ont connu un premier tour nettement plus poussif.

Mais la phase à élimination directe est souvent l’occasion de tout remettre à plat, ce que les hommes de Kaba Diawara n’ont pas manqué de tenter de faire en commençant cette rencontre pied au plancher. Le Sily national a mis la pression sur la défense équatoguinéenne dès le début du match en tentant de vite se projeter vers l’avant. Comme à son habitude depuis le début de cette CAN, le Nzalang Nacional a, quant à lui, choisi de laisser venir son adversaire pour tenter de le punir en contre.

À 11 contre 10, le Syli national va cependant être à deux doigts de se faire piéger après que l’arbitre ait sifflé un penalty en faveur du Nzalang suite à une faute dans la surface sur Iban Edu. C’est le meilleur buteur de la compétition, Emilio Nsue qui a pris la responsabilité de le frapper, mais cette fois-ci la chance ne va pas lui sourire puisque son tir va finir sur le poteau gauche d’Ibrahim Kone, pourtant pris à contrepied.

En infériorité numérique, les Equatoguinéens ont ensuite logiquement commencé à montrer leurs premiers signes de faiblesse en défense. Sous les coups de boutoirs des attaquants guinéens, le Nzalang a longtemps tenu le choc. Mais c’est finalement Mohamed Bayo qui a délivré les 36 000 spectateur du stade d’Ebimpé en propulsé de la tête un ballon venu de la droite dans le but d’Owono à la 98e minute de jeu.

Avec cette victoire arrachée dans les dernières secondes, la Guinée valide son ticket pour les quarts et remporte le premier match à élimination directe de son histoire dans une Coupe d’Afrique des nations. Les Equatoguinéens, eux, pourront longtemps nourrir des regrets après leur penalty loupé.

Avec RFI

Partagez ceci avec vos proches: