Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

14 juin 2024

Suivez-nous

Assassinat Jovenel Moïse, Kidnapping, crise humanitaire, droit de l’homme

ByLe Quotidien 509

1 mars 2024

Renan Hedouville préoccupé par la remontée du kidnapping

La remontée des cas de kidnapping dans la région métropolitaine de Port-au-Prince préoccupe au plus haut point le protecteur du Citoyen. Me Renan Hédouville critique l’attitude des autorités concernées qui n’ont pris aucune disposition pour endiguer ce phénomène qui touche pratiquement tous les secteurs de la société.

Le protecteur du citoyen se dit très inquiet face à la multiplication des cas de kidnapping dans le pays qui touchent pratiquement tous les secteurs de la société.

Renan Hédouville dénonce, par ailleurs, l’attaque contre Mgr Pierre André Dumas, victime d’une explosion alors qu’il était de passage à la capitale haïtienne, se montre très critique face au comportement des autorités concernées qui, dit-il, ne font montre d’aucune volonté pour venir à bout de ce fléau.

Chavannes Jean Baptiste appelle la population à réduire sa consommation du riz


Le leader du « Mouvman peyizan Papay » exhorte la population haïtienne à réduire au maximum sa consommation de riz afin d’éviter certaines maladies. Dans cette même perspective, Chavannes Jean-Baptiste encourage tout un chacun à consommer des produits locaux qui ne contiennent pas d’engrais.
L’ancien candidat à la présidence a fait cette sortie suite à la publication d’une étude réalisée par l’Université de Michigan. Laquelle révèle que le riz que les Etats-Unis exportent en Haïti contient des niveaux dangereux d’arsenic et de cadmium, des métaux lourds qui peuvent augmenter les risques de cancer et de maladies cardiaques.


Assassinat de Jovenel Moïse : EDE défend son patron Claude Joseph

Le comité directeur départemental de l’ouest du parti politique « Les Engagés pour le Développement » a rejeté l’ordonnance du juge Walther Wesser Voltaire qui inculpe le coordinateur stratégique du parti dans l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse.
Lors d’une conférence de presse, ce mardi 27 février 2024, le secrétaire départemental du parti EDE estime que cette ordonnance constitue une persécution politique contre l’Ancien Premier ministre Claude Joseph.
Le leader politique qui dénonce ce qu’il appelle l’instrumentalisation de la justice contre tous les citoyens engagés dans la lutte anti gouvernementale n’entend pas abandonner la bataille pour continuer de réclamer le départ d’Ariel Henry de la primature.

Une trentaine de détenus libérés à Petit-Goave

Le commissaire du gouvernement de Petit-Goâve, Pierre Elioth Paul, a libéré une trentaine de détenus de la prison civile de Petit-Goâve, le lundi 26 février 2024.
Les concernés étaient incarcérés depuis tantôt 18 mois pour des délits mineurs, explique le chef du parquet indiquant que ces libérations s’inscrivent dans le cadre de la lutte contre la détention préventive prolongée dans les prisons.


Mission multinationale : Le Bénin promet 2000 soldats

Le Bénin est prêt à déployer 2 000 soldats en Haïti dans le cadre de la Mission multinationale d’appui à la sécurité (MMAS). C’est ce qu’a annoncé l’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, lors d’une conférence de presse, le lundi 26 février 2024.

La diplomate américaine a fait cette révélation en Guyane où elle participe au sommet de la Communauté des Caraïbes (CARICOM).


L’Espagne a un nouvel Ambassadeur en Haïti

L’ambassade d’Espagne a présenté, le mercredi 27 février 2024, son nouvel ambassadeur en Haïti, via un message publié sur son compte X.

Marco A. Peñín Toledano est nommé à ce poste le 1e février de cette année.

Il remplace Sergio Cuesta Francisco qui était en fin de mission

Marche pacifique contre l’insécurité ce vendredi à Port-au-Prince

À l’initiative du Rassemblement des « Madan sara dayiti » une marche pacifique sera organisée, dans la capitale haïtienne, le vendredi 1e mars 2024, pour dénoncer de l’insécurité qui impacte négativement le commerce informel dans le pays.

Cette marche qui partira de la place Saint-Pierre, à Pétion-Ville, doit se rendre devant les locaux de la Primature à Musseau, où les initiateurs présenteront leur cahier de charge.

Selon Jennifer Vanessa Destiné, plusieurs autres organisations prendront part à ce mouvement de protestation.

Jocelyn Dor condamné par la Justice américaine pour avoir livré des armes au gang 400 mawozo en Haïti

La justice américaine a condamné Jocelyn Dor, un citoyen haïtien résidant à Orlando, à passer 60 mois en prison. La sentence a été prononcée, ce mercredi 28 février.

L’homme de 31 ans avait pris part à un dispositif de contrebande sophistiqué qui a permis l’exportation en Haïti de 24 armes à feu en provenance des États-Unis ainsi que des centaines de munitions.

674 millions de dollars pour venir en aide à 3, 6 millions d’Haïtiens

Le gouvernement haïtien et le Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha) cherchent à collecter 674 millions de dollars pour venir en aide à 3,6 millions d’haïtiens en situation vulnérabilité.

Selon les données disponibles, le nombre d’haïtiens ayant besoin d’une aide humanitaire est passé de 5,2 millions en 2023 à 5,5 millions en 2024.

1,8 million d’entre eux se trouvent au bord de la famine.

Le journaliste Jean Jean Marc porte plainte contre le policier qui a crevé son œil

Accompagné de son avocat, Me Arnel Rémy, le journaliste Jean Jean Marc a déposé une plainte contre les policiers qui ont crevé son œil à l’aide d’une bonbonne de gaz lacrymogène tiré en plein visage.

L’incident s’est produit le 7 février 2024, lors de la manifestation anti-gouvernementale.

Le cabinet de Me Arnel Remy a déposé la plainte à l’Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti contre les policiers ayant éclaté l’œil du journaliste Jean Jean Marc.

Le véhicule abord duquel se trouvaient ces agents de l’ordre est immatricule 1-01152, précise l’homme de loi. Le dirigeant du Collectif des avocats pour la défense des droits humains exige des sanctions sévères contre les policiers fautifs.