Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

14 juin 2024

Suivez-nous

Assassinat Jovenel Moïse : Des Colombiens demandent une face à face avec Martine Moïse

ByLe Quotidien 509

29 janvier 2024 ,

Les déclarations de Martine Moïse sur la nuit où le président Jovenel Moïse a été tué continuent de susciter des interrogations. L’un des points de discorde concerne les informations selon lesquelles Martine Moïse aurait survécu en se cachant sous un lit.

Selon Miami Herald, en avril, des agents du FBI ont visité la résidence privée du président dans le quartier Pelerin 5, accompagnés du juge Whalter W. Voltaire. Ils ont visité la scène du crime, où le sol de la chambre était encore taché de sang, et ont constaté que le lit n’était pas assez haut pour permettre à quelqu’un de se cacher dessous.

Jovenel Moïse a été abattu d’une douzaine de balles dans sa chambre à coucher après qu’un groupe d’anciens soldats colombiens, rejoints par la police haïtienne et deux Américains d’origine haïtienne, aient pris d’assaut sa résidence située sur les hauteurs de Port-au-Prince. L’attaque a été présentée comme un raid de la Drug Enforcement Administration américaine, qui a nié toute implication dans l’assassinat du président. Malgré des dizaines d’arrestations et une enquête américaine en cours, le motif et le commanditaire de l’assassinat restent des mystères.

En juin, sa veuve a intenté une action en justice en Floride contre 11 suspects actuellement inculpés dans le cadre de l’affaire pénale américaine, demandant des dommages et intérêts non spécifiés pour la famille.

La plainte, déposée auprès du tribunal de Miami Dade, n’a pas encore été entendue. Dans une procédure distincte, les procureurs fédéraux tentent de faire payer les frais médicaux de l’ancienne première dame par des suspects incarcérés à Miami, alors que des documents obtenus par Miami Herald montrent que le gouvernement haïtien s’est chargé de la facture.

Des Colombiens qui continuent à clamer leur innocence exigent une confrontation face à face avec Martine Moïse pour lui demander qui lui avait tiré dessus, et à quel endroit exactement, selon Miami Herald.


Martine Moïse vivrait dans le sud de la Floride en attendant que les services d’immigration américains décident si elle peut prolonger son séjour. Elle était en visite avec un visa de voyage qui a expiré depuis.

Extrait de l’article de Miami Herald