Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

22 juin 2024

Suivez-nous

Ariel Henry quitte le Porto Rico pour la Californie

ByLe Quotidien 509

22 mars 2024

Ariel Henry, qui attend la nomination du conseil présidentiel intérimaire d’Haïti avant de quitter officiellement son poste de premier ministre, se trouve en Californie après avoir quitté Porto Rico, d’où il a démissionné la semaine dernière dans un contexte d’escalade de la violence perpétrée par des gangs armés qui réclamaient sa démission.

L’information a été confirmée vendredi à l’agence de presse AFP par deux sources au courant de sa situation et par Diario Libre. 

Ariel Henry a accepté de se retirer et de laisser la place à un conseil présidentiel composé de sept membres et de deux observateurs, dont la formation a finalement été achevée jeudi en raison de dissensions internes.

Ariel a du atterrir est à Porto Rico après que son Charter ait reçu l’interdiction de se poser en République Dominicaine où l’ex PM Haïtien et neurochirurgien de carrière a été déclaré persona non grata par le Président Luis Abinader. 

Il avait épuisé un programme international qui l’a conduit en Guyane où il s’était engagé à faire les élections en août 2025 et ensuite  au Kenya pour finaliser l’accord bilatéral pour le déploiement des policiers en Haïti. Les gangs sous le Leadership de Jimmy Cherisier Barbecue ont, pendant son absence, pris le contrôle de Port-au-Prince, exigé sa démission et l’ont empêché de retourner dans le pays en prenant aussi pour cible l’Aéroport International Toussaint Louverture. 

Ariel Henry remplissant aussi le rôle de ministre de l’intérieur a.i. et Chef du CSPN est en dehors d’Haïti depuis le 27 Février 2024. Plusieurs autres ministres sont aussi à l’extérieur mais pas en mission pour le pays. 

Les ministres de la Justice, de la Culture, de l’Environnement, du Plan, des Affaires étrangères sont tous retenus à l’extérieur, selon plusieurs médias, à cause du fait que tous les vols à destination de Port-au-Prince aient été suspendus.

Cependant, avec les vols charters qui rentrent en Haïti , on se demande si effectivement les ministres n’auraient pu trouver un couloir diplomatique ou humanitaire pour retourner dans le pays.  

Leur per diem et frais de séjour seront-ils calculés pendant toute la durée de leur séjour à l’extérieur ? 

Par respect pour le peuple haïtien, le Ministre des Finances remplissant actuellement le rôle de PM a.i., suite au déplacement de Ariel Henry, ne devrait-il pas organiser un point de presse avec tous les ministres pour rassurer la population du leadership minimal qui est en place ? 

Que fait Ariel en Californie, escorté par les services secrets des États-Unis ? 

La rédaction 

Partagez ceci avec vos proches: