Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

14 juin 2024

Suivez-nous

Antonio Guteress sceptique : Sans solution politique, le problème se sera pas résolu en Haïti

Le secrétaire général   des Nations unies, António Guterres, a appelé jeudi à « la mise en œuvre», sans délai, de l’engagement pris  récemment par le gouvernement haïtien d’organiser  des élections avant le 31 août 2025.

« Il y a eu des progrès dans la programmation des élections. Le problème que nous devons être sûrs de résoudre, c’est sa mise en œuvre et qu’elle ne soit pas reportée », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse aux côtés du Premier ministre de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Ralph Gonsalves.

Les remarques d’Antonio Guterres sur Haïti ont été faites alors qu’il arrivait à Saint-Vincent-et-les-Grenadines pour participer au VIIIe sommet de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) et un jour après que cet engagement électoral ait été pris  lors de la réunion de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) au Guyana.

« Nous devons absolument maintenant avancer rapidement vers la mise en œuvre de ce qui a été décidé car, soyons clairs, vous pouvez mettre des forces de police en Haïti mais, s’il n’y a pas  de solution politique, le problème ne sera pas résolu », a souligné António Guterres.

À cet égard, Gonsalves s’est montré plus optimiste et a déclaré que le Premier ministre haïtien  Ariel Henry s’était orienté vers « une position de compromis ».

Avec Listin Diario et autres sources