Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

22 juin 2024

Suivez-nous

Baussan-Thevenet : une affaire qui tourne mal en République dominicaine 

ByLe Quotidien 509

26 janvier 2024

Karina Baussan, l’ex-épouse de Clifford Brandt qui a demandé la fumigation de l’appartement de la tour Da Silva III, à Piantini, savait que le Français George Thevenet n’était pas un fumigateur professionnel a rapporté les médias dominicains. 

Le ministère public a souligné que le processus de fumigation a commencé à 4 heures de l’après-midi et que l’homme a placé environ 480 capsules de phosphure d’aluminium, de la marque “Quickphos 56 FT 480 Tablets”, qui “est un produit hautement toxique pour l’homme, de classification I en raison de sa DL50 (Dose Létale à 50%)”.

Selon le dossier, le Français a appliqué le produit sans préparation adéquate et sans formation. Cela a entraîné la mort de Marie Ruiz León et du nourrisson, dont les initiales sont A.M.A.R., âgé de deux mois. Luis José Acra González et l’enfant dont les initiales sont L.J.A.R., âgé d’un an et trois mois, sont également hospitalisés.

Le tribunal a ordonné ce 26 janvier au Français Georges Antoine Thevenet, de payer une caution de 70 000 RD$, une interdiction de quitter le pays et des convocations périodiques.

M Thevenet n’est pas à sa première fumigation selon son avocat. Ses services sont retenus aussi par des familles francophones.

Mme Karina Baussan a engagé les services du Français George Antoine Thevenet, est accusée dans la tragédie de Piantini, en sachant qu’il n’était pas un fumigateur professionnel. Elle est déclarée être en fuite selon le ministère public.

Avec Nuevo Diario, Eltestigo et sources combinées 

Partagez ceci avec vos proches: