Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

12 juin 2024

Suivez-nous

Affaire Ariel Henry : Abinader encore plus confus que les Américains

ByLe Quotidien 509

9 mars 2024

Il était 7:34 ce matin du 9 Mars quand le journal Dominicain Listin Diario a publié le titre “ les diplomates dominicains négocient en secret avec Ariel Henry” 

Des responsables diplomatiques dominicains auraient secrètement négocié l’entrée du Premier ministre haïtien Ariel Henry en République dominicaine depuis les États-Unis avant de s’envoler pour Port-au-Prince, un plan qui, selon El Nuevo Herald, aurait été communiqué à des responsables des États-Unis et des Nations unies.

Le journal américain affirme que pour reconstituer l’atterrissage de M. Henry à Port-au-Prince, il s’est entretenu avec des sources ayant une “connaissance directe” des événements. Ils citent le gouvernement américain, Haïti et la région.

Une planification qui a fuité dans la presse dominicaine et portoricaine et qui a mis Luís Abinader en mauvaise posture. Le président Dominicain candidat à sa réélection ne peut se permettre de nouvelles erreurs dans le dossier Haïti. 

Ainsi, Abinader, renforcé par ses convictions personnelles sur Ariel Henry depuis l’affaire du Canal de la rivière Massacre/Dajabon, a préféré le déclarer persona non grata en République Dominicaine et garantir ainsi ses votes pour les élections qui auront lieu en mai prochain. 

Toujours aujourd’hui A 3:25 PM le même journal Listin Diario publie le titre : “Abinader a déclaré que Ariel n’était pas bienvenue en République Dominicaine”

“Abinader, dans une interview accordée au Financial Times, a expliqué qu’en raison du contexte actuel, il ne considère pas la présence du Premier ministre haïtien en République dominicaine comme appropriée, affirmant que cette décision a été prise dans l’intérêt de la sauvegarde de la sécurité nationale.”

Entre 7:34 am et 3:25 PM ce 9 Mars, il est bon de se demander qu’est ce qui s’est passé entre Ariel Henry, la Caricom, les États-Unis et la République Dominicaine. 

La rédaction 

IMG_3771.jpeg
IMG_3772.jpeg