Le Quotidien 509

Plus de prévisions: Meteo a 25 jours

14 juin 2024

Suivez-nous

Le gouvernement reconnaît l’impuissance des policiers suite à l’attaque contre deux centres carcéraux

ByLe Quotidien 509

4 mars 2024

Les policiers ont tenté, en vain, de repousser l’assaut des gangs criminels contre le Pénitenciers national et la prison de la Croix-des-Bouquets. Le gouvernement reconnaît la faiblesse des agents mais promet de traquer les prisonniers en fuite.

Dans une note publiée ce dimanche après-midi, le gouvernement a salué le courage des policiers haïtiens qui ont tenté de repousser l’assaut des gangs criminels contre le Penitencier national et la prison de Croix-des-Bouquets la nuit dernière.

“Nos policiers, sur le théâtre de plusieurs opérations face aux déchaînements de criminels lourdement armés voulant à tout prix libérer des personnes gardées, notamment pour des faits de kidnapping, de meurtres et d’autres infractions graves et n’hésitant pas à exécuter des civils, incendier et piller des biens publics et privés, à la faveur de connivences diverses, ne sont pas parvenus à empêcher les bandits de faire sortir un grand nombre de prisonniers”, lit-on dans cette note.

Le gouvernement déplore plusieurs blessés parmi les prisonniers et le personnel de l’administration pénitentiaire lors des assauts contre ces centres carcéraux.

Il remercie la population pour son calme, malgré les moments très difficiles et lui demande d’être prudente et de continuer de soutenir la police.

La PNH, assure le gouvernement, mettra tout en oeuvre pour traquer les prisonniers en fuite, arrêter les responsables de ces actes criminels et leurs complices pour un retour à l’ordre public.

Selon le militant des droits humains Anthonal Mortimé, environ 3000 prisonniers ont pris la fuite. D’autres ont été tués ou blessés.

La Rédaction